Sondage aux parents des élèves fréquentant les écoles de la CSRDN
 
Parents
Mon enfant est victime d’intimidation ou de violence 
Si vous apprenez que votre enfant est victime d’intimidation ou de violence, vous devez rester calme car votre enfant a besoin de réconfort. Prenez le temps de l’écouter, demandez-lui de vous décrire la situation en détail et ne le blâmez pas.
  • Parlez à son enseignant ou au personnel de l’école, à son entraîneur ou à tout intervenant ou personne qui peut être au fait de la situation et qui peut aider votre enfant à la régler. Agissez tout de suite.
  • Encouragez-le à dénoncer son ou ses agresseurs. Indiquez-lui qu’il n’y a rien de mal à le faire et qu’il faut du courage pour y arriver.
  • Montrez que vous êtes avec lui et que vous allez l’aider à trouver une solution.
  • Dites-lui d’éviter tout geste de représailles ou de vengeance qui pourrait se retourner contre lui.
  • Encouragez-le, si c’est possible, à rester avec des amis sur lesquels il peut compter. En groupe, il risque moins de se faire agresser et il sera plus en mesure de se défendre.
  • Conseillez-lui d’éviter les endroits propices aux agressions lorsque c’est possible.
  • Demeurez attentif au comportement de votre enfant et, après quelques jours, communiquez à nouveau avec les intervenants que vous avez contactés pour vous aider.
  • Si la situation nuit au fonctionnement quotidien de votre enfant, demandez l’aide du psychologue, du psychoéducateur ou du travailleur social de l’école ou de votre centre de santé et de services sociaux, des Services à la famille ou de tout autre service communautaire.
  • N’attendez pas que la situation dégénère, que ça devienne pire. Vous pouvez vous adresser à la direction de l’école pour signaler toute forme d’intimidation ou de violence.
Pour connaître les modalités de signalement d’un acte d’intimidation ou de violence, référez-vous au plan de lutte contre l’intimidation et la violence de l’établissement que fréquente votre enfant en cliquant sur un des liens suivants.

Préscolaire - primaire
Secondaire
Formation générale des adultes
Formation professionnelle

Si vous jugez que la réponse à votre signalement auprès de l’école est insatisfaisante, vous pouvez porter plainte à la commission scolaire en suivant la procédure d’examen d’une plainte.

Si vous jugez que la sécurité de votre enfant est menacée ou qu’il est victime d’un acte criminel (harcèlement, agression sexuelle, menaces, extorsion, etc.), n’hésitez pas et contactez la police. C’est un recours qui vous appartient, peu importe les interventions de l’école pour contrer la violence et l’intimidation.  

Menu
Politique relative à l'utilisation des technologies de l'information(C) Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, 2017. Tous droits réservés