Sondage – Projet de programme régional alternatif au secondaire à la CSRDN
 
Salle de presse
Adoption d’un budget provisoire pour l’année scolaire 2015-2016 à la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord 

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN) adoptait, lors d’une séance extraordinaire tenue le 22 juin dernier, un budget provisoire pour l’année scolaire 2015-2016. Bien que les paramètres budgétaires finaux du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR) ne soient pas encore connus, la CSRDN peut déjà affirmer qu’elle devra assumer une coupe budgétaire supplémentaire de 4 millions de dollars pour la prochaine année.

Ainsi, le budget adopté provisoirement est de 278, 6 millions de dollars alors que les dépenses prévues sont de 280,1 millions de dollars. L’écart se justifie par la diminution de 1,5 million de dollars du revenu de la taxe scolaire. La commission scolaire espère d’ailleurs obtenir l’autorisation du MEESR pour s’approprier ce montant dans ses surplus cumulés. La réponse attendue du Ministère à cet effet aura un impact sur le taux de taxation qui connaîtra une légère hausse passant de 0,3029 du 100 $ d’évaluation à 0,31833 si le ministère accepte que la CSRDN s’approprie des surplus ou à 0,32742 s’il refuse.

« Malgré le contexte politique et l’inquiétude qui règne quant à la démocratie scolaire et à la structure des commissions scolaires, malgré le fait que les paramètres budgétaires définitifs ne seront connus que le 29 juin, le conseil des commissaires a adopté un budget provisoire permettant ainsi aux directions de ses établissements d’avoir en main les outils nécessaires pour préparer adéquatement la prochaine année scolaire », affirme le président de la CSRDN, M. Jean-Pierre Joubert.

« Au cours des cinq dernières années, la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord a fait face à un lourd fardeau de compressions : 28,9 millions de dollars. Ces coupes budgétaires surviennent dans un contexte où nous connaissons une importante croissance démographique. En cinq ans, nous avons connu une hausse de plus de 1 400 élèves et nous avons construit cinq nouvelles écoles primaires. Cette explosion démographique engendre inévitablement l’embauche de personnel dans nos écoles. Malgré tout, 25,5 postes ont été abolis au niveau des centres administratifs et nos dépenses de nature administrative ne représentent plus que 3,4 % de notre budget global. Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour préserver le service direct aux élèves », conclut M. Joubert.

Rappelons que la hausse du taux de taxation ne vient qu’éponger la perte liée à la fin du programme de réduction de la taxe scolaire, soit 4,4 millions de dollars en 2015-2016, un montant qui s’ajoute à la coupe de 4 millions de dollars effectuée dans le budget d’exploitation. Elle n’engendre aucune retombée financière pour la commission scolaire.

Communiqué de presse

 
Tous les communiqués de presse
Politique relative à l'utilisation des technologies de l'information(C) Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, 2017. Tous droits réservés