Action collective contre les commissions scolaires du Québec / Frais assumés par les parents pour l'achat de manuels scolaires, matériel didactique et services éducatifs
 
Salle de presse
Adoption du budget provisoire 2016-2017 à la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord 

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN) adoptait, lors de sa séance régulière du 21 juin dernier, un budget provisoire pour l’année scolaire 2016-2017. Bien que les paramètres finaux du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) ne soient pas encore connus et que certaines mesures n’aient pas été reconduites, la CSRDN peut déjà affirmer qu’elle n’aura pas à assumer de coupe budgétaire au cours de la prochaine année.

Ainsi, le budget adopté provisoirement est de 292 millions de dollars alors que les dépenses prévues sont de 294 millions de dollars. Afin de combler l’écart, la commission scolaire a obtenu l’autorisation de s’approprier le montant déficitaire dans ses surplus cumulés. Le taux de taxation a quant à lui été fixé à 0,32024 $ du 100 $ d’évaluation.

« Bien que les paramètres budgétaires définitifs ne soient pas encore connus, le conseil des commissaires a adopté un budget provisoire afin de permettre aux directions d’établissement d’avoir en main les outils nécessaires pour préparer adéquatement la prochaine année scolaire », affirme le président de la CSRDN, M. Jean-Pierre Joubert.

« Au cours des cinq dernières années, la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord a fait face à un lourd fardeau de compressions budgétaires, soit près de 29 millions de dollars. Ces coupes sont survenues dans un contexte où nous connaissions une importante croissance démographique. Ainsi, sur ces années, nous avons connu une hausse de plus de 1333 élèves au secteur jeune (primaire-secondaire), nous avons construit cinq nouvelles écoles primaires et agrandi deux autres. La conséquence de ce boom démographique nous amène également, en ce moment, à construire deux nouvelles écoles primaires, une à Saint-Janvier et l’autre à Saint-Colomban et bientôt, nous commencerons la construction d’une autre école primaire à Saint-Hippolyte. Vous le comprendrez, cette explosion démographique occasionne l’embauche de personnel pour nos écoles. Mais malgré tout, nous avons réussi à maintenir nos dépenses de nature administrative à un seuil minime de 3,42 % du budget global. Nous sommes fiers, à travers les grands défis qui nous ont été imposés, d’avoir également su préserver le service direct aux élèves », conclut M. Joubert.

Rappelons que le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, M. Sébastien Proulx, a annoncé un réinvestissement en éducation. Cela représente, à la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, un montant de 990 885 $ qui seront investis dans la réussite en lecture et en écriture pour les élèves du primaire et en soutien à l’intégration des élèves handicapés et des élèves en difficulté d’adaptation et d’apprentissage (ÉHDAA) dans des classes régulières.

Communiqué de presse

 
Tous les communiqués de presse
Politique relative à l'utilisation des technologies de l'information(C) Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, 2017. Tous droits réservés