Sondage aux parents des élèves fréquentant les écoles de la CSRDN
 
Salle de presse
Adoption du projet de loi 105 : la CSRDN se réjouit 

Le 17 novembre dernier, les membres de l’Assemblée nationale adoptaient le projet de loi 105 : Loi modifiant la Loi sur l’instruction publique.

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN) se réjouit de l’adoption de ce projet de loi qui, rappelons-le, est venu remplacer le controversé projet de loi 86 mis de l’avant par le prédécesseur de l’actuel ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

M. Jean-Pierre Joubert, président de la CSRDN, affirme : « Nous sommes heureux que la voix des commissaires-parents soit maintenant reconnue au conseil des commissaires par la légitimité de leur vote. Nous accueillons également avec joie l’ajout d’un membre coopté provenant du milieu du sport ou de la santé afin de favoriser la prise en compte des saines habitudes de vie dans les décisions de la commission scolaire. De même, nous reconnaissons toute l’importance à accorder à un comité de répartition des ressources composé majoritairement de directions d’établissement qui aura entre autres comme objectif de faire des recommandations au conseil des commissaires quant à l’utilisation des enveloppes disponibles. Le Ministre peut compter sur nous et sur notre collaboration afin de mettre en œuvre les nouvelles dispositions de la Loi et de continuer à mettre l’épaule à la roue pour faire réussir nos élèves. Notre équipe est motivée et c’est avec enthousiasme que s’inscrit la poursuite de notre mandat. »

« Le débat autour de l’adoption du projet de loi 105 étant clos, il est désormais temps de reconnaître l’éducation publique au Québec. Nous le répétons sur toutes les tribunes : les commissions scolaires du Québec accordent une importance capitale à la réussite des élèves et les membres des conseils des commissaires de partout sont dévoués à cette cause. Nous sommes satisfaits que le gouvernement ait lancé des consultations publiques portant sur la réussite éducative. Ces consultations mèneront à l’élaboration d’une politique nationale en éducation publique. Maintenant, il est plus que temps que le gouvernement reconnaisse l’éducation publique comme une priorité nationale et qu’une motion soit adoptée à l’Assemblée nationale en ce sens ».

Communiqué de presse

 
Tous les communiqués de presse
Politique relative à l'utilisation des technologies de l'information(C) Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, 2017. Tous droits réservés