Sondage aux parents des élèves fréquentant les écoles de la CSRDN
 
Salle de presse
Consultations publiques pour une politique nationale de la réussite : La CSRDN active dans le débat 

À l’occasion de la consultation régionale sur la réussite éducative tenue à Mascouche le 25 novembre dernier, la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN) a déposé un mémoire faisant état de ses recommandations dans la mise en œuvre d’une Politique nationale sur la réussite éducative.

Ainsi, afin de permettre le plein potentiel de tous les élèves, la CSRDN prône pour la consolidation des interventions effectuées dans les services de garde éducatifs à l’enfance, pour l’amélioration de la formation de base, pour la formation continue et pour l’amélioration de la complémentarité des expertises entre les services de garde, les services de santé, les parents et l’école. La CSRDN croit que les chances de réussite des interventions sont plus grandes si elles se font tôt et si les plans d’action sont basés sur les résultats de l’analyse des besoins plutôt que sur des diagnostics. Elle croit également en la création d’équipes multidisciplinaires responsables de la réussite des élèves afin de permettre une prise en charge collective de celle-ci.

La commission scolaire est d’avis que l’amélioration de la formation initiale des maîtres de même que leur formation continue sont essentielles pour mieux répondre aux besoins des élèves. Ainsi, elle est persuadée de la nécessité d’avoir des programmes de soutien à l’intégration professionnelle sous forme de mentorat. La CSRDN croit à l’importance de la littératie et de la numératie et elle estime que la formation initiale des enseignants du primaire, particulièrement au niveau de la didactique des mathématiques, doit être bonifiée.

Elle souhaite une révision des programmes et des cadres d’évaluation dans le but d’intégrer l’utilisation des technologies pour permettre à l’élève d’être actif dans ses apprentissages tout en favorisant le développement de ses compétences dans des contextes signifiants et transférables à d’autres sphères de sa vie.

La CSRDN est également d’avis qu’il est important d’accorder une attention particulière aux passages des élèves entre les différents ordres d’enseignement, du centre de la petite enfance (CPE) aux études postsecondaires. Ces transitions devraient toutes être abordées de façon procédurale, socioaffective et académique.

Par ailleurs, la CSRDN souhaite obtenir plus de souplesse dans l’obtention des cartes des parcours professionnels favorisant une première diplomation. Elle souhaite aussi voir renforcer et diversifier les services et les interventions destinés aux nouveaux arrivants et voir augmenter l’offre de service pour les élèves sous-scolarisés.

La CSRDN souhaite finalement que l’éducation soit placée au premier rang des priorités du Québec afin qu’elle devienne une véritable valeur sociétale qui soit le pilier des prises de décisions. Ainsi, des règles budgétaires ayant un horizon de trois années permettraient aux commissions scolaires de faire des choix organisationnels éclairés répondant davantage aux réels besoins des élèves. Dans ce contexte, les particularités des régions devraient être reconnues.

D’autre part, en complément à l’avis de la CSRDN, les commissions scolaires des régions des Laurentides et de Lanaudière se sont entendues afin de déposer des recommandations régionales qui ont été présentées au Ministre lors de la tournée régionale par MM. Normand Bélanger et Thomas Duzyk, respectivement présidents des commissions scolaires Pierre-Neveu et des Affluents.

Communiqué de presse

 
Tous les communiqués de presse
Politique relative à l'utilisation des technologies de l'information(C) Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, 2017. Tous droits réservés