Sondage aux parents des élèves fréquentant les écoles de la CSRDN
 
Coups de coeur
La salle André-Prévost désormais mieux identifiée 

C’est en mai 1970 que l’auditorium de l’école polyvalente Saint-Jérôme avait été baptisé du nom d’André Prévost. Près de 50 ans plus tard, peu de gens se rappelaient malheureusement qui était ce Jérômien d’origine ayant connu une prolifique carrière musicale au Canada et à l’étranger. Ce trou de mémoire est désormais comblé grâce à une plaque commémorative qui vient d’être installée à l’entrée de la salle.

La directrice de l’École polyvalente Saint-Jérôme, Mme Geneviève Bourdeau, a mené à bien ce projet d’identification de l’auditorium, en collaboration avec la famille Prévost, ainsi que l’Association des Prévost-Provost d’Amérique.

Le dévoilement de la plaque a donné lieu à une courte mais émouvante cérémonie, le 30 mars dernier, en présence de l’épouse et des quatre enfants d’André Prévost, décédé en 2001 à l’âge de 66 ans. Ses fils Christian, au violon, et Yannik, au violoncelle, lui ont rendu un hommage en musique en interprétant l’Air sur la corde de sol de Jean-Sébastien Bach.

Le président de la commission scolaire, M. Jean-Pierre Joubert, le maire de Saint-Jérôme, M. Stéphane Maher, plusieurs membres de la famille Prévost, ainsi que des représentants de l’Association des Prévost-Provost d’Amérique et de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord comptaient parmi les autres personnes qui avaient répondu à l’invitation.

La plaque de verre trempé, avec support d’aluminium brossé, comporte une photo et un bref résumé du remarquable parcours d’Andre Prévost. Issu d’une famille pionnière de Saint-Jérôme, où il vécut son enfance, il fut l’un des compositeurs canadiens les plus réputés dans son pays et à l’échelle internationale, dans le monde de la musique contemporaine. Parallèlement à la soixantaine d’œuvres diverses qu’on lui doit, il enseigna durant 30 ans à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, où il a inspiré plusieurs générations de jeunes compositeurs.

Collaboration spéciale :
Henri Prévost, neveu d'André Prévost et journaliste à la retraite

 
Tous les coups de coeur
Politique relative à l'utilisation des technologies de l'information(C) Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, 2017. Tous droits réservés